VIVRE DE SA PASSION, Le rendez-vous avec la vie.

Je suis heureuse et me sens extrêmement chanceuse de pouvoir vivre au quotidien de ma passion de la photographie.

Il me semble que la vie passe trop vite pour la passer à faire des choses qui ne nous ressemblent pas, qui ne nous parlent pas suffisamment, qui ne font pas vibrer toute notre âme tous les matins dès le réveil. J’ai mis du temps avant de m’autoriser ce privilège, avant de réaliser l’extrême importance que cela représentait pour moi de vivre ce rêve au quotidien et non plus de simplement le rêver toutes les nuits.

Alors oui, cela implique du temps, beaucoup de temps, des sacrifices et beaucoup de travail (surtout quand on a trois enfants assez jeunes), mais il n’y a pas un jour qui passe où je regrette mon choix.

Dorothéa Lange, photographe américaine connue, entre autre, pour ses travaux pendant la grande dépression a dit deux phrases qui font parfaitement écho avec ce que je ressens :

“Il faut employer votre caméra comme si demain nous devenions aveugle”

C’est exactement ça ! Réaliser mon rêve c’était aujourd’hui ou peut-être jamais. Cela rejoint également cette belle philosophie que je partage du «Carpe Diem» : Etre présent pour profiter à 100% de chaque instant, car on ne peut jamais savoir de quoi sera fait le prochain. Garder à l’esprit toute l’importance et la richesse du moment présent est primordiale non seulement pour tout photographe digne de ce nom, mais aussi pour tous les êtres humains car cela peut être, selon moi, une clé essentielle au bonheur !

Cette talentueuse photographe qui s’est notamment dévouée à l’humanité a également dit :

“La camera est un instrument qui apprend à voir sans la caméra”.

C’est un peu ce que je disais dans mon texte de Lancement du blog, la capacité à observer avec minutie, à porter son attention sur un petit détail, a voir de la beauté en toute chose. Être photographe nous offre la chance de développer chaque jour un peu plus ces capacités.

Quand on a la caméra entre les mains, notre appareil nous guide naturellement vers cette tendance en nous y ramenant constamment mais comme le dit Dorothea Lange, même quand on n’est plus entrain de photographier, on prend alors le réflexe d’observer avec la même passion chaque petite chose. Je trouve que c’est un cadeau bien précieux que nous offre ici la caméra.

Chaque session de photos est pour moi un moment unique et remplie de petits instants magiques. C’est un moment où, toute mon attention est focalisée pour capturer les photos les plus parlantes («une image vaut mille mots» disait Confucius), les plus étonnantes et qui transmettront le plus d’émotion. Le plus fantastique sont ces petits moments volés, discrets et pourtant plein de perfection, qui peuvent vous échapper à première vue mais que notre caméra va capturer et graver pour toujours.

Quand je travaille avec des clients, dans la tranquillité de leur maison, dans leur jardin, dans mon studio, ou lors d’événements importants pour eux (mariage,…), mon seul objectif est de capturer le plus de ces moments « volés » afin de pouvoir leur offrir dans un second temps des photos à la hauteur de leurs souvenirs ou delà.

Si je pouvais, je crois que je vivrais avec un appareil photo perpétuellement accroché autour du cou pour ne rater plus aucun de ces moments uniques qui mériteraient tous d’être figés pour toujours tant ils sont merveilleux.